Blogue

De la purée de pomme des Labbé chez Mange ta main

14 novembre 2017 | Catégories: Uncategorized | View Comments

Si vous passez par Lac-Mégantic cette semaine, il faut faire un arrêt chez Mange ta main: ils servent de la purée de pomme des Labbé:)

/Files/2017/puree_pomme_labbe.jpg
Read and Post Comments

Déménagement vers le domaine slabbe.org

06 juillet 2015 | Catégories: Uncategorized | View Comments

Depuis quelques jours ce site web est hébergé à l'adresse www.slabbe.org. Le déménagement devrait être transparent sauf pour les abonnements au flux RSS de ce blogue auquel je n'ai pas encore trouvé une manière de rendre le déménagement transparent.

Si vous êtes abonné au flux RSS de ce blogue, mieux vaut faire la transition à la main et se réabonner à la nouvelle adresse:

http://www.slabbe.org/blogue/feed/atom/index.xml
Read and Post Comments

Mes commentaires transmis à reinventerlaville.ca (Lac-Mégantic)

27 avril 2014 | Catégories: Uncategorized | View Comments

1. Quelles villes ou villages du Québec, ou d’ailleurs dans le monde, pourraient servir d’inspiration pour Lac-Mégantic ? Pourquoi ?

Montpellier (France).

Un quartier piéton de un kilomètre carré dans le centre de la ville. C'est lorsque j'ai habité dans cette ville en 2009-2010 que j'ai réalisé à quel point les voitures sont bruyantes et désagréables. Au Québec, comme les voitures sont partout, on les tolère et on ne réalise pas qu'elles nous stressent. Un endroit où les voitures ne circulent pas permet aux citoyens de se réapproprier l'espace public (air, sol, son). Les terrasses des resto prennent la rue. On s'entend parler. On peut discuter. Et moins d'exhaust de char dans notre assiette.

Autour du quartier piéton, il y a des embouteillages de voitures causés par les accès rendus difficiles. Je suis retourné en 2013 et vous ne devinerez pas ce que la ville de Montpellier a fait comme changement dans l'une de ces rues embouteillées : le nombre de voies pour les voitures est passé de 2 à 1 au profit d'une piste cyclable. Les embouteillages sont rendus si pire que la vitesse moyenne des voitures est de 16 km/h. Il vaut mieux se rendre au centre-ville à pied, prendre le tram ou prendre le vélo. Voilà une ville qui a compris comment régler les embouteillages de voitures : les rendre pire! Comme ça les gens trouvent de meilleures solutions de transport souvent plus vertes et plus écolos.

Pour s'inspirer justement et pour en savoir plus sur une ville qui se voit en 2040 en train de relever les défis de demain et non en 1960 en train de subir les erreurs du passé, je vous invite à consulter les pages web de la ville de Montpellier à propos de l'urbanisme, du déplacement actif, de la circulation et d'aménagement du territoire.

/Files/2014/montpellier.jpg

2. Quels types de projets ou d'activités pourraient améliorer la qualité de vie à Lac-Mégantic ?

Il faut surtout éviter que l'urbanisme fasse de Lac-Mégantic une ville pour le char. Si l'accès aux services principaux de Lac-Mégantic est facilité pour les voitures et compliqué ou dangereux pour les piétons, je comprends que le monde choisissent d'habiter à Frontenac ou dans une autre banlieue parce qu'il n'y a pas d'avantage à habiter proche et de toute façon, il faut s'y rendre en char.

/Files/2014/cycliste-pieton.jpg

Or, je sais que Lac-Mégantic est capable de concevoir son urbanisme en pensant très bien aux voitures et très peu aux piétons. D'où l'importance d'en parler. En effet, avant les événements du 6 juillet, il y a eu la construction d'un nouveau centre sportif. Y aller en voiture, c'était génial : tu t'y rends, tu te stationnes, tu rentres. Par contre à vélo ou à pied, c'était compliqué et dangereux. D'abord, mélanger vélo et piéton sur la même voie, ça coûte peut-être moins cher, mais c'est dangereux : les deux n'ont vraiment pas la même vitesse. Ensuite, l'accès pour les piétons et les vélos nécessitait de traverser la rue à la toute fin pour se rendre au bâtiment. À mon avis, c'était dangereux (un piéton qui regarde le bâtiment traverse en diagonal et ne voit pas la voiture qui lui rentre dedans), inefficace (une traversée piéton dans le goulot d'entrée pour les voitures).

Il faut que les concepteurs se mettent à la place des piétons dans les plans qu'ils conçoivent. C'est important, c'est pour les résidents de notre ville!

3. Quelle thématique principale, quelle ambiance, devrait ressortir du futur centre-ville?

Un centre-ville où on passe d'une activité à l'autre en marchant. Pour ce faire, il faut des rues piétonnes, des trottoirs des deux côtés pour les rues qui ne peuvent pas être que piétonnes, des axes cyclables utiles. Par utile, je veux dire qui partent des quartiers résidentiels et qui se rendent devant la porte des magasins. Les stationnements à vélos doivent être nombreux et mieux placés que les stationnement pour voitures. Par mieux placés, je veux dire plus proche des entrées des magasins. Bien sûr, ça prend aussi des arbres.

Par définition, les axes cyclables utiles seront utilisés par les résidents. C'est bien une piste cyclable qui fait le tour du lac et qui se rendent dans le parc des vétérans ou pourquoi pas jusqu'au bout de la rue d'Orsennens. Les cul-de-sac, c'est bien pour les touristes et les citoyens le dimanche après-midi. Mais, une piste cyclable on le sait, c'est pas juste pour les touristes, ça peut aussi être aussi un moyen de transport pour aller d'un point A (maison) à un point B (service, épicerie, centre-ville).

Je pense qu'à Lac-Mégantic, il manque des pistes cyclables qui se rendent dans les quartiers résidentiels. Il faudrait une piste cyclable qui fasse toute la rue Papineau pour aller chercher les résidents de ce quartier. C'est pas si cher dans une telle rue : il suffit de réasphalter un peu et mettre de la peinture (voir la piste cyclable de la rue Boyer ou Rachel à Montréal). Il faudra aussi une piste cyclable qui relie le cégep avec le centre-ville. Il faut réfléchir un peu pour choisir les bonnes rues. Peut-être que la rue dollard serait la bonne, je ne sais pas.

/Files/2014/boyer.jpg

Ensuite, ça prend des pistes cyclables qui se rendent aux services, aux restaurants (le centre-ville par exemple) mais aussi qui se rendent dans les lieux de travail importants tel que le parc industriel. Est-ce que les pistes cyclables qui longent la rivière déboucheront sur le parc industriel? Il faut! Il faut que les employés des usines puissent se rendre à vélo à leur travail en évitant si possible la rue villeneuve.

4. Vous avez d’autres idées ou commentaires ? N’hésitez pas, cet espace vous appartient.

Un cercle de pierre à Lac-Mégantic! Quand je suis allé en Irlande il y a qq années, j'ai visité des alignements de roche vieux de 6000 ans (à la StoneEdge) et des cercles de pierres. Les cercles de pierre sont toujours placé à un endroit où on voit bien l'horizon. Les alignement dans le cercle sont faits en fonction du lieu à l'horizon où se couche le soleil. Les alignements de l'entrée du cercle avec les autres pierres indiquent le solstice d'été (le coucher de soleil le plus à droite sur l'horizon), le solstice d'hiver (le coucher de soleil le plus à gauche à l'horizon) et les équinoxes de printemps et d'automne (au milieu). Ils étaient utilisés peut-être comme calendrier pour prédire les saisons, le temps de la récolte, etc.

/Files/2014/cercle_de_pierre.jpg

Quand, je suis revenu, je m'étais dit que ce serait bon d'en faire un à Lac-Mégantic. J'avais pensé à deux lieux : près de la piste cyclable en bas de la polyvalente. C'est un endroit où on voit bien l'horizon. Aussi, j'avais pensé à la pelouse entre le centre sportif et le centre-ville. De cet endroit, on voyait aussi bien l'horizon. C'est une idée qui ne coût pas grand chose (il y avait déjà un empilement de roches près du centre sportif) et qui peut devenir un lieu de recueillement, d'apprentissage (un écriteau explique les alignements choisi pour le cercle de pierre de Lac-Mégantic, explique les premiers alignements de pierre faits il y a 6000 ans, etc.) et de réflexion (on regarde le coucher du soleil).

Read and Post Comments

Thèse et soutenance

10 août 2012 | Catégories: Uncategorized | View Comments

La version finale de ma thèse de doctorat intitulée Structure des pavages, droites discrètes 3D et combinatoire des mots est maintenant disponible dans la section Publications. Les diapositives de la soutenance le sont aussi dans la section Communications. La soutenance a eu lieu le 4 mai 2012 à l'Université du Québec à Montréal et des photos sont sur le site du LaCIM.

Read and Post Comments